Enseignement au cycle Ingénieur civil

Une pédagogie active

Forte de sa tradition d’innovation pédagogique, l’École des Mines de Paris a fait évoluer son cycle Ingénieur Civil à la rentrée de l’année universitaire 2019/2020, en introduisant notamment en plus du socle scientifique et généraliste :
  • Un renforcement des enseignements théoriques et pratiques sur deux grands enjeux pour l’ingénieur du 21ème siècle : la transition énergétique et la transition numérique.
  • Un cursus encore plus modulaire dès la deuxième année pour favoriser les mobilités et les double-diplômes dans les écoles de l’Université PSL et à l’international.
  • Des projets d’ingénierie multidisciplinaires (de la conception au prototypage) basés sur le learning by doing.
  • Une formation par la recherche par immersion, le temps d’un trimestre, dans un des 19 centres de recherche de l’École ou l’un des laboratoires des écoles de PSL.
  • La création d’une « Entrepreneurship week » en 1ère année, pour permettre aux élèves ingénieurs d’appréhender les nouvelles composantes de l’environnement économique.
  • La consolidation de l’acquisition des soft skills, des activités linguistiques et l’exploration des liens créatifs entre Arts et Sciences.

L’Oral Campus Channel – Edition 2023

L’Oral Campus Channel – Edition 2022

La structure du cycle Ingénieur civil

Chaque semestre est structuré en Unité d’Enseignement (UE) qui regroupe plusieurs Éléments Constitutifs (EC) : enseignements, projets ou stages. Les UE et les EC sont valorisés en crédits ECTS (European Credits Transfer System) qui estiment la charge de travail totale (cours, travaux dirigés, travaux pratiques et travail personnel) nécessaire à un élève ingénieur pour maitriser les acquis d’apprentissage d’un EC ou d’une UE (ensemble des connaissances, capacités et compétences visées).

En cliquant sur chaque année, la structure du cycle se dévoile.

Implication des enseignants et des élèves

Cette évolution du cursus, qui s’est appuyée sur l’expertise et le dynamisme des 237 enseignants-chercheurs de l’École, a aussi été largement enrichie par les apports des élèves actuels. Ceux-ci sont en effet inclus dans toutes les instances décisionnelles de l’École et associés à la démarche d’amélioration continue de la pédagogie. En particulier, plus d’une centaine d’élèves actuels et de jeunes diplômés ont contribué à un hackathon pédagogique, le H4CK@MINES, qui a permis de produire des propositions concrètes et constructives pour améliorer le fonctionnement du cursus ingénieur et son environnement.